Kim Il-sung (en coréen : 김일성, prononcé : /kim.il.s͈ʌŋ/), ou Kim Il Sŏng, né le 15 avril 1912 et mort le 8 juillet 1994, est un homme d’État nord-coréen. Fondateur et premier dirigeant de la Corée du Nord en 1948, il dirigea le pays jusqu’à sa mort. En 1998, l’Assemblée populaire suprême le proclame « Président éternel de la République ».

Kim Il-sung occupa les postes de Premier ministre de 1948 à 1972 et de président de la République à partir de 1972, tout en dirigeant sans interruption jusqu’à sa mort le Parti du travail de Corée. Fondateur d’un régime totalitaire, il était couramment désigné du titre de Dirigeant Suprême (위대한 수령, widaehan suryŏng). Il fut surnommé le « Président éternel » ou « professeur de l’humanité tout entière ». Son fils Kim Jong-il lui succéda à la tête du parti et du régime. Son petit-fils, Kim Jong-un, est l’actuel dirigeant de la Corée du Nord ce qui, sur trois générations, fait de la famille Kim la première dynastie communiste de l’histoire.